Si l'accès se fait surtout à partir des Saillans et de St Barthélemy-du-Gua, c'est vraiment à Prelenfrey que l'on accède à cette impression de balcon au dessus de Grenoble et du Trièves. Depuis ce petit village de caractère, la route s'oriente vers le sud, par une franche montée à travers la forêt pour accéder au Col de l'Arzelier (1154 m), qui constitue la première étape.

C'est au pied des falaises des Deux-Soeurs que l'on prend toute la dimension de la route qui nous attend en regardant vers le sud. C'est ensuite une folle descente qui nous attend jusqu'au village de Chateau-Bernard (905 m) qui mérite une nouvelle halte. La route se fait ensuite plus sinueuse et suit une altitude relativement régulière jusqu'à St Andéol. Le panorama est ici très ouvert et à 360°. C'est alors que l'on remonte, par une longue traversée toujours en balcon, vers le Col des Deux (1220 m), qui offre de nouveaux panoramas notamment au nord sur le Ménil.

On est déjà à Gresse-en-Vercors, étape indispensable du périple, qui inciterait même à passer le nuit pour profiter du village le plus haut perché du Vercors. Car ensuite il faut remonter au Col de l'Allimas (1352 m), et s'arrêter longuement face au Mont Aiguille, véritable monument des lieux. Vous garderez un oeil sur lui une bonne partie de la descente sinueuse sur St Michel-Les-Portes, mais vous serez vite déconcentré par la qualité de l'architecture locale, d'abord au hameau de la bâtie et ensuite à St Michel-Les-Portes.

Le parcours pourrait s'arrêter là, aux abords de la N85, mais l'on vous incite à poursuivre vers le sud, pour bifurquer vers Chichilianne afin de profitez de la vue et du lieu qui semble surveiller le Mont Aiguille avec beaucoup de fierté. il est probable, qu'à ce stade, vous n'aurez plus envie de repartir !

Route du Balcon Est © OZanardi