C’est l’un des dix plus beaux cirques de France !

Ses parois de plus de 400 mètres se dressent parmi les plus hautes du Vercors. Ici la minéralité explose au visage et le vertical, souverain, impose ses lignes au lieu. Où que vous regardiez, des falaises déclinent leurs nuances sur des dentelles de calcaires… Archiane, c'est la limite méridionale des Hauts Plateaux du Vercors, également porte d'entrée de la plus grande Réserve Naturelle d’Europe. C’est aussi un tout petit hameau pittoresque, niché sous des falaises abruptes, intégré à la commune de Châtillon-en-Diois.

Archiane @Marie Bayard

Le grand retour de la faune montagnarde

Le cirque d'Archiane est le berceau de deux réintroductions réussies par le Parc Naturel Régional du Vercors ! La verticalité, l’étendue, la nature calcaire et l’exposition sud de ce site, offrent un habitat exceptionnel aux espèces inféodés aux falaises. Dans les années 1990, 28 bouquetins, originaires de Vanoise, sont lâchés et comptent aujourd’hui plus de 400 descendants ! Le cirque est favorable à l’observation de ce funambule des falaises, particulièrement en décembre pendant le rut. Equipé de longue-vue, il est même possible de l'observer sur les vires, depuis le village.

À partir de 2010, grâce à une aérologie d’exception, confirmée par l’installation des vautours fauves, et une position stratégique dans le corridor Alpes / Pyrénées, c’est le retour du Gypaète Barbu. Des jeunes ont été nourris au nid par les éco-gardes, afin qu’ils reviennent nicher ici, pour sauver cette espèce en très grand danger d’extinction.

Archiane @Booth

Une étape incontournable des randonneurs

Le Sentier des Vautours », au départ du hameau, permet l’observation de l’hôte de ces lieux. Grâce aux panneaux explicatifs qui jalonnent le parcours et à la longue vue placée devant le site de nidification, on entre dans l’intimité de ce roi du ciel, d’une envergure de 3 mètres.
Retrouvez l’itinéraire sur vercors-rando.

Le Vercors est l’un des rares territoires à accueillir les 4 vautours européens : le moine (« l’arboricole »), le percnoptère (« le migrateur »), le gypaète barbu (« le casseur d’os ») et surtout le fauve (« le grégaire ») réintroduit sur le site de Chamaloc via le Parc Naturel Régional du Vercors et qui a fait du cirque d’Archiane son fief.

Vautour à Archiane @PNRV- Brice Palhec

 

 

 

 

 


Un site d’envergure pour les grimpeurs

Le cirque d’Archiane, c’est aussi plus de cinquante grandes voies d’aventures sauvages peu fréquentées sur ses hautes parois calcaires. Leur pratique demande un très bon niveau et une grande autonomie. Manu Ibarra, amoureux des falaises du Diois, dit de celle du Levant : "Cette voie reste un beau morceau d’escalade alpine, qu’il vaut mieux regarder avec des yeux d’aventurier plutôt que de sportif du gratton, si l’on ne veut pas être pris à contrepied !" A prendre impérativement en compte avant de se lancer !

En raison de la nidification de rapaces sur ce site, la pratique de l'escalade est réglementée selon la saison, mais le Rocher d'Archiane est accessible toute l'année.

Archiane

Office de tourisme Pays Diois

Bureau de Die
Bureau de Die
Rue des Jardins
26150 Die
France

Plus d'infos