Le Vercors a traversé les âges en offrant aux hommes, dès la préhistoire, le refuge de ses plateaux et de ses forêts. Sur ces hautes terres, une peuplade celte, les Vertacomoriens, donna vie aux premiers villages. Puis religieux, nobles, soldats, paysans, résistants, sportifs, tournèrent tour à tour les pages de son histoire. A travers sites et musées, le Vercors dévoile un patrimoine valorisé et préservé, témoignage de la vie de ses habitants au fil des siècles.

La résistance et les chemins de la liberté

Le massif du Vercors, véritable forteresse naturelle, abrita de nombreux maquisards au cours de la Seconde Guerre Mondiale et constitua un haut lieu de la Résistance en France. Encerclé et attaqué de tous côtés par les forces allemandes en juillet 44, il constitua un piège mortel pour nombre de combattants et de civils. Plusieurs villages furent entièrement détruits et le massif garde à jamais les traces de ces évènements tragiques. Au hasard de vos balades à pied ou en voiture, vous apercevrez de nombreuses stèles, véritables cicatrices du passé. Sur «les chemins de la liberté», des sites vous accueillent pour comprendre et ne pas oublier.

Resistance dans le Vercors Site de valchevriere

En savoir + :

Le Mémorial de la Résistance en Vercors : Dominant la plaine de Vassieux-en-Vercors sur le Col de la Chau, le Mémorial de la Résistance vous invite à entrer dans la forteresse et à vous plonger dans le quotidien des Maquisards. Le parcours muséographique vous conduit à ressentir, se recueillir, comprendre et questionner cette période de l’Histoire. Venez partager un instant de confrontation entre un territoire et son histoire... un des lieux de mémoire des chemins de la liberté.

Le Musée de la Résistance : Lieu de mémoire incontournable, la visite du musée s'articule autour de trois thèmes : « Le Vercors avant le Vercors » sur les années 1918-1942, « Le maquis du Vercors » avec son organisation, les combats jusqu’à la tragédie de l’été 1944, « Le Vercors après le Vercors » avec la reconstruction des villages, de la vie quotidienne, et la construction de la mémoire. Moderne, interactif, pédagogique : le Musée de la Résistance ne laisse personne indifférent, passionné d'histoire ou non...

L'abbaye de Léoncel

La terre des moines en héritage...

Fondée en 1137 par des moines de l’ordre de Cîteaux attirés par le site de Léoncel – haute vallée du Vercors située à 912 mètres d’altitude –, il aura fallu des décennies pour la bâtir. L’église abbatiale est essentiellement d’architecture romane, mais esquisse une transition discrète vers le gothique. La beauté de la pierre calcaire, la sobriété d’une architecture au carrefour des influences, l’accueil de la lumière font la valeur et la beauté du lieu.

En savoir +

Abbaye de léoncel

Le couvent des Carmes

Beauvoir-en-Royans
Un site d’exception datant du XIV siècle, le Couventdes Carmes, parfaitement restauré, se dresse sur les premiers escarpements du Vercors. Il se situe à la lisière du bourg médiéval, face à l’esplanade qui protège les vestiges du château de Beauvoir, le berceau du Dauphiné. Le musée retrace l’histoire des Dauphins de France et la constitution du Dauphiné à travers une muséographie originale, interactive et très visuelle. Relais de présentation du Parc Naturel Régional du Vercors, l’exposition ethnobotanique permet de découvrir, en grandeur nature, l’importance de la flore dans le Vercors et se prolonge par un jardin médiéval
et un verger conservatoire.

En savoir +

Couvent des carmes

Le château de Sassenage

Magnifique exemple de l’architecture française, ce château construit au 17e siècle par le baron de Sassenage, classé au titre des monuments historiques, est un précieux témoin de l’histoire dauphinoise. De salons en chambres d’apparat, d’appartements privés aux pièces domestiques, découvrez par la magie des décors et du mobilier, le quotidien des habitants du Château de Sassenage au Grand siècle et au Siècle des Lumières. Goûtez également à la quiétude de ses jardins historiques de 8 ha abritant des arbres remarquables centenaires.

En savoir +

Chateau de Sassenage

Le grand séchoir

Une muséographie surprenante, ludique et interactive propose une découverte complète de ce fruit succulent. Des collections variées racontent l’histoire d’amour de la noix, les contes et légendes du pays, les savoir-faire traditionnels des nuciculteurs, le métier de producteur aujourd’hui, la gastronomie de la noix et le patrimoine à travers l’architecture des séchoirs à noix. Et pour clore la visite, à la boutique, les gourmands retrouvent les meilleurs produits fabriqués à partir de la noix : cerneaux caramélisés ou chocolatés, croquants, bonbons, confitures, gâteaux, huile de noix, bière aux noix et, bien sûr, le fameux vin de noix !

En savoir +

Grand séchoir